mardi 31 août 2010

Qu’allons-nous craindre?!

«Car qui est Dieu, si ce n'est l'Eternel; et qui est un rocher, si ce n'est notre Dieu? C'est Dieu qui me ceint de force, et qui me conduit dans la voie droite.» (Psaumes 18:31-32)

La foi fondée sur le Rocher Eternel nous conduit sur des voies parfaites et sûres.

Qu’allons-nous craindre?!

Faîtes de l’Eternel votre Rocher, votre Assurance. Abandonnez vos vaines pensées : Je ne vais pas réussir… Je suis malade… J’ai peur de… Je n’ai plus de force pour lutter… Les problèmes sont si nombreux… Je ne sais pas par où commencer… Je ne serai jamais heureux(se)… Que vais-je devenir?... Et mon mariage ?... Et mes enfants?... J’ai envie de fuir, de tout abandonner… Pourquoi suis-je venu(e) au monde? A quoi cela sert de vivre?...

Pourquoi se compliquer la vie, pourquoi toujours choisir les voies les plus tortueuses? Et souffrir?

Laissez Dieu prendre le contrôle de votre vie. Qu’y a-t-il d’étonnant pour Lui?

Laissez Dieu vous conduire dans la voie droite qui vous mène à la Victoire.

Il vous suffit d’une simple chose: De Lui ouvrir votre cœur afin de reconnaître que sans Dieu vous n’êtes rien, que vous ne pouvez rien faire.

Choisissez de L’accepter dans votre vie.

Dimanche 5 Septembre 2010

A 10H00

Le Jour de Votre Rencontre avec Dieu

Il n’attend que votre décision.

A l’occasion nous prierons pour votre vie familiale et sentimentale. Venez accompagné(e) de votre époux/épouse, fiancé(e) afin de recevoir la bénédiction de Dieu.

jeudi 26 août 2010

REVOLTE!

Problèmes conjugaux, familiaux, de justice, de travail, sans-papiers, incompréhensions, injustices, maladies incurables, trahisons…
La révolte est une énergie. Elle sert pour le bien ou pour le mal, tout dépend de chacun. La plupart des personnes révoltées utilisent cette force pour faire du mal. Le jeune, révolté par ses problèmes familiaux, s’enfonce dans les drogues et d’ailleurs dans la criminalité. Celui qui se trouve au fond du puits, utilise sa révolte pour mettre fin à sa vie. Celui qui a été trahi, utilise sa révolte pour se venger de la personne qui l’a trahi. Nous voyons donc que chacun utilise sa révolte comme un combustible qui doit être brûlé.
Le révolté est irresponsable lorsqu’il utilise sa force pour faire du mal. De ce fait, il assume la position de celui qui est perdu et extériorise sa révolte sous forme de haine.
Imaginez cette révolte au service de Dieu! Le résultat serait extériorisé sous forme de haine contre les forces spirituelles du mal, qui sont à l’origine des injustices. Joint à la direction Divine, ce pouvoir va non seulement changer notre situation personnelle, mais celle de toute la collectivité. En d’autres termes, la révolte, lorsqu’elle est utilisée en collaboration avec Dieu, mène au bien-être personnel et à celui de nos êtres chers. Mais comment? Laissez-vous être envahi par l’Esprit de Dieu.
Essayez. Placez votre révolte au service de Dieu. Votre révolte va réveiller la foi pure et vous allez réussir!
Faites passer le message

Pourquoi certaines personnes ne vont pas à l'Eglise?

video

lundi 23 août 2010

David x Salomon (2e partie)

Contrairement à Salomon, les ennemis de David ne lui ont jamais laissé de repos. Cela l’obligeait à maintenir sa foi en constante activité. La plupart des Psaumes de David sont le reflet de sa souffrance.

Sauve-moi, ô Dieu ! Car les eaux menacent ma vie. J'enfonce dans la boue, sans pouvoir me tenir ; Je suis tombé dans un gouffre, et les eaux m'inondent. Je m'épuise à crier, mon gosier se dessèche, Mes yeux se consument, tandis que je regarde vers mon Dieu.

Ces trois premiers versets du Psaume 69 reflètent clairement l’un de ces moments de torture et de douleur. Mais à aucun moment David n’a vacillé dans sa foi ou perdu sa confiance en Dieu. Pour sa part, Salomon n’a pas vécu la même situation que son père. Il confesse le bien-être de son âme lorsqu’il dit : ‘’…l’Eternel, mon Dieu, m’a donné du repos de toutes parts; plus d’adversaires, plus de calamités’’ 1 Rois 5 :4

Deux rois, deux destinées différentes. Le premier a gémi à cause de ses ennemis, mais il a conservé sa communion avec Dieu ; le second jouissait de prospérité, de paix et n’avait pas d’ennemis. Mais il a perdu la foi.

La conclusion du paradoxe de la foi est simple : plus grand et meilleur est l’état de bien-être social et spirituel, plus grand est le risque de se conformer dans la foi et de perdre tout. C’est le portrait de Salomon.

Plus intense est l’état des luttes et des épreuves, plus sont requises la foi et la dépendance de Dieu. C’est le portrait de David.

Dieu permet la présence d’ennemis de la foi afin que Ses serviteurs ne se conforment pas. C’est la vieille histoire du requin dans le bac à poissons. Tant qu’il est là, les poissons restent vigilants mais vivants!

David x Salomon

David et Salomon reflètent deux types de vie par rapport à la foi. Alors que le premier a affronté toutes sortes d’adversités jusqu’à sa mort, le second a jouit des privilèges de l’héritage du père avec l’avantaged’avoir eu la paix durant son règne.

L’image de David amène à la mémoire la pratique de la foi pure. La foi vivante dans un Dieu Vivant. Et c’est justement à cause de ce type de foi qu’il était considéré comme un homme de guerre.

Le fait d’assumer la foi biblique, la foi des patriarches, impose des attitudes qui contrarient ce monde. A partir de ce type de foi, alors, commence la guerre.

Lorsque nous embrassons la foi chrétienne, il n’est pas possible d’accepter la domination du mal sur le bien. Comment croire dans un Dieu si grand et vivre une vie si misérable ?

Comme pouvoir de Dieu, la foi vivante refuse d’accepter ou de se soumettre à la domination tyrannique des princes de ce monde de ténèbres, dominations, autorités et esprits méchants qui agissent dans la société sous forme de maladies, misère, faims, disgrâces, injustices sociales… A cause du rejet de l’empire du mal, à travers la foi, viennent les persécutions contre les véritables chrétiens.

Par exemple, la foi vivante n’acceptera jamais de faire une alliance avec ce monde. Parce qu’en elle est insérée l’Esprit de Dieu. Il est le Donneur de cette énergie céleste.

Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. Jésus-Christ.

David était un homme de guerre parce qu’il était de foi. Et qui vit par la foi, en vérité, vit de guerre en guerre. Il est impossible de vivre par la foi et en paix avec le monde. Ce serait comme essayer de concilier la lumière et les ténèbres.

Toute la trajectoire de David a été marquée par des luttes intérieures et extérieures suivies de victoires. Depuis son enfance, comme berger de brebis, jusqu’à sa mort, David a gémi à cause de ses ennemis. Cependant, il ne s’est pas courbé, il ne d’est pas soumis et n’a pas été vaincu par eux. Au contraire. Tout cela parce que Dieu honorait sa foi de la même manière qu’il honorait Dieu par sa foi.

Guerre et Foi!

Celui qui est dans la foi est dans l’Esprit, et celui qui est dans l’Esprit est dans la foi.

Par conséquent, il est en guerre. Il n’y a pas de paix dans ce monde pour celui qui vit dans la foi. Il y a la paix, oui, avec Dieu, à cause de la conscience lavée dans le sang du Fils de Dieu. Mais, vivre dans le monde par la foi c’est vivre dans la dépendance du Saint-Esprit. Pourquoi Dieu a-t-Il concédé la foi à ceux qui Le suivent ?

La foi n’est pas donnée pour consoler dans le moment de la douleur, pour garder des traditions religieuses et encore moins pour satisfaire la société comme une simple garniture. Elle est le pouvoir de Dieu pour affronter le diable ; c’est la Lumière Divine pour dissiper les ténèbres de ceux qui la possèdent. Pour cela, celui qui est dans la foi est un révolté par nature ; il est dans la guerre car il ne se conforme pas avec la situation sociale que le monde lui impose.

L’Esprit de la foi n’accepte pas de se courber devant les adversités sociales, et Il ne s’allie pas non plus avec les serviteurs du mal.

La foi chrétienne primitive n’a rien à voir avec la corruption spirituelle et morale de ce monde. C’est pour cela que le Seigneur Jésus a dit : Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. Car je suis venu mettre la division… C’est cela, la foi chrétienne sépare ceux de la lumière et ceux des ténèbres ; les boucs des brebis, enfin, ceux qui sont, de ceux qui ne sont pas de Dieu.

Moïse a dit: l’Eternel est un Vaillant Guerrier (Exode 15:3). C’est-à-dire, Dieu est comme un vaillant guerrier. Pour Lui plaire il est nécessaire de vivre dans la foi et par la foi.

Il est impossible de Lui plaire sans être dans la foi

vendredi 20 août 2010

Les Signes de la Fin!!!

video

Vivre par la Foi

Le secret de vivre par la foi est de rester éloigné des doutes. Mais, qu’est-ce qui engendre les doutes? Le péché. Le péché est tout ce qui contrarie Dieu. Il naît de la rébellion envers Sa Parole. L’indiscipliné et le désobéissant haïssent les œuvres de la lumière; haïssent l’ordre et la justice. C’est exactement pour cela, que le Seigneur Jésus a dit aux religieux hypocrites:

«Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. (João 8.44)

Tout celui qui veut se maintenir ferme dans la foi, doit garder sa conscience pure. Il doit donc sacrifier ses passions qui le lient au monde.

Ev. Edir

mercredi 18 août 2010

Le Coeur!

« Moi, l'Eternel, j'éprouve le coeur, je sonde les reins, pour rendre à chacun selon ses voies, Selon le fruit de ses oeuvres. » (Jérémie 17:10)



Au-delà d’éprouver le cœur, l’Eternel sonde les reins, en d’autres termes, le SEIGNEUR filtre notre conscience, Il pèse les désirs de notre âme.

Il connaît parfaitement ce qui est l’objet de nos pensées et d’ailleurs les intentions de notre âme. Ainsi, les fidèles sont ou non bénis.

mardi 17 août 2010

L’art et la manière de tromper, mais à qui? Si ce n’est à soi-même!

Avez-vous déjà observé qu’au fil des années, l’esprit de tromperie a posé ses fondements dans la vie des gens et règne de plus en plus dans ce monde insensé.

A tel point que la crainte de faire quelque chose d’erroné, de déguiser une vérité inavouée par peur du qu’en dira-t-on, le respect envers autrui, envers ses parents, son supérieur, son époux/épouse… sont devenus des choses bien désuètes dans notre société. Comme beaucoup disent: «ce sont des choses du passé», et nous vivons un présent où il faut aller à cent à l’heure pour satisfaire ses désirs personnels, la vie est bien trop courte, à quoi bon penser aux autres! Prenons les chemins les plus courts et les plus directs pour arriver à nos fins…. Et cela peu importe les moyens! Nous ne pouvons pas perdre! Ce serait une honte! Que va-t-on penser de nous ? Nous sommes des battants, nous devons être les meilleurs! Attention à tout celui qui veut nous barrer la route de la réussite… il n’a rien à faire sur notre chemin. Ainsi pensent la plupart des gens dans le monde où nous vivons…

Tant et si bien que l’on entend dire là dehors que: «Les grands hommes appellent honte le fait de perdre et non celui de tromper pour gagner.»

Ceci étant: «Le pire danger qu'il y a à tromper autrui, c'est qu'on finit toujours par se tromper soi-même.»

«Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle. Ne nous lassons pas de faire le bien; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas.» (Galates 5:7-9)

samedi 14 août 2010

Hosanna

video

La Force de l'Eglise

Notre Combat Spirituel

«Mon Père agit jusqu'à présent; moi aussi, j'agis.» (Jean 5:17)

A cet instant même, le mal aussi agit pour: « dérober, égorger et détruire » (Jean 10:10). Pour mettre en place ses œuvres de destruction et de malheur, souhaitant toucher et briser le maximum d’âmes à chaque jour.

Ceci étant, nous ne pouvons rester les bras croisés face à ce constat déplorable sans agir. Car à cet instant même, Dieu, notre Père (Père de ceux qui croient en Ses promesses et refusent de voir le contraire dans ce monde) agit sur Son Trône de Gloire, pour donner l’abondance, une vie pleine, reconstruire des foyers, restituer la santé... sauver des âmes. Spirituellement et physiquement parlant, nous ne pouvons pas perdre de temps, mais nous allier à Dieu, être Ses guerriers pour lutter dans ce même combat, avec le même esprit. Nous devons nous lancer dans cette lutte quotidienne, par la foi qui nous fait vaincre ce monde et ses pièges, et cela sans restriction, corps et âme, sans regarder à soi-même, à ses désirs, mais veillant et priant à tout moment, car nous n’avons pas beaucoup d’alternatives: ou nous vainquons, voyons la gloire Dieu dans nos vies, sommes sauvés et en sauvons d’autres, ou nous sommes vaincus, finissons par nous perdre et même par en perdent d’autres...

Très Intéressant!


Un maître de l'Orient a vu un scorpion se noyer et décida de le tirer de l'eau, et lorsqu'il le fit, le scorpion le piqua.
Par l'effet de la douleur, le maître lâcha l'animal qui de nouveau tomba à l'eau en train de se noyer.
Le maître tenta de le tirer nouvellement et l'animal le piqua encore.
Quelqu’un qui était en train d'observer se rapprocha du maître et lui dit: -Excusez-moi, mais vous êtes têtu! Ne comprenez vous pas que à chaque fois que vous tenteriez de lui tirer de l'eau il va vous piquer?
Le maître répondit: -La nature du scorpion est de piquer, et cela ne va pas changer la mienne qui est d'aider.
Alors, à l'aide d'une feuille, le maître tira le scorpion de l'eau et sauva sa vie et continua:
-Ne change pas ta nature si quelqu'un te fait de mal; prend à peine des précautions.
Les uns poursuivent le bonheur, les autres le créent.
Quand la vie te présente milles raisons de pleurer, montre lui que tu as milles raisons pour sourire.
Préoccupe-toi plus de ta conscience que de ta réputation.
Parce que ta conscience est ce que tu es, et ta réputation c’est ce que les autres pensent de toi...
et ce que les autres pensent de toi...c'est leur problème.
Souvient toi de Son Amour!!!

vendredi 13 août 2010

mardi 10 août 2010

“J’ai reçu les conditions de redresser ma vie...’’

Je n’avais pas de problèmes d’argent, j’avais un très bon emploi et un excellent salaire, je vivais dans un magnifique appartement dans un quartier très branché, cependant ma vie a pris en tournant lorsque j’ai rencontré quelqu’un qui m’a influencée pour prendre du cannabis.

Mes dîners se sont transformés en soirées où mes amis et moi fumions tout le temps. J’ai commencé à dépenser beaucoup d’argent par mois pour nourrir ce vice. J’ai essayé d’arrêter, mais je ne parvenais pas à rester plus d’une semaine sans fumer, le maximum fut une semaine et demie.

Entretemps, l’entreprise où je travaillais a fait faillite et j’ai donc perdu mon emploi et mon appartement. J’étais accro au cannabis, endettée, enfin j’avais une vie misérable. Lorsque ma mère m’a invitée à venir à l'Eglise Universelle et à participer à la Campagne de Foi, j’ai accepté parce que j’étais désespérée et j’étais prête à n’importe quoi pour changer ma vie.

Ainsi, lorsque je suis venue, j’ai tout de suite cru que Dieu pouvait m’aider. Le pasteur disait que Dieu fait l’impossible dans la vie des personnes qui sont disposées à faire leur part, ces mots ont raisonné dans ma tête.

Je me suis donc engagée dans la Campagne de Foi, j’ai suivi la chaîne de prière du vendredi pour la purification intérieure et le mercredi pour le renforcement spirituel. J’ai réalisé que j’avais vraiment besoin de Dieu et que sans Lui je ne pouvais pas surmonter cette situation. Pre-mièrement, j’ai abandonné les mauvaises fréquentations, cela a été très dur car elles ont commencé à me proposer des médicaments gratuitement (chose qu’ils n’avaient jamais fait avant).

Puis, j’ai fait le vœu de servir Dieu pour le reste de ma vie s’Il me donnait une nouvelle vie. Peu de temps après, j’ai commencé à voir la différence.

Après une prière du vendredi, j’ai décidé de ne plus prendre de drogue, ce jour-là j’avais du cannabis sur moi, dès que je suis rentrée je l’ai écrasé et jeté! Depuis je me sens mal à l’aise à la moindre odeur de cigarette ou de cannabis.

Mais ce n’était que le début de mon changement. Au fil du temps j’ai changé à l’intérieur. Les choses qui me tentaient dans le passé ont perdu leur importance. J’ai reçu les conditions de redresser ma vie.

Aujourd’hui, les vices font partie de mon passé. Je travaille et je suis très heureuse. En plus, maintenant j’aide les autres à surmonter leurs problèmes de la même manière qu’un jour quelqu’un m’a aidée.
Témoignage de Mme. Asha Anofienem

dimanche 8 août 2010

Dimanche 08 Août 2010

Ce Dimanche une grande Clameur a été réalisée en faveur de la Famille.
Nous vous donnons rendez-vous Dimanche Prochain. N'y manquez pas!!!





















































Dimanche 08 Août à Gent!

Prière pour la Famille à Gent!