lundi 29 novembre 2010

L’Alliance de Dieu avec Moïse (I)















Dieu n’a pas seulement accompli les promesses faites à Israël (Jacob) pendant qu’il était vivant, Il a continué à les accomplir dans la vie de ses descendants, en particulier à travers l’un de ses enfants appelé Joseph.

Joseph était le premier-né de Jacob et de Rachel, la femme qui lui a coûté quatorze ans de travail sans rémunération. La femme la plus aimée de Jacob lui a également donné un fils, qui fut aussi son plus aimé. Et justement, Joseph a été la principale figure du Seigneur Jésus dans l’Ancien Testament, car de la même manière qu’il a été vendu par ses frères à quelques marchands d’esclaves qui allaient en Egypte, à cause d’une jalousie suscitée par le fait d’être le préféré de son père, Jacob, le Seigneur Jésus a été vendu aux leaders religieux juifs.

Joseph a subi une injustice, il en fut de même pour le Seigneur, face à Son peuple. Joseph est devenu gouverneur de l’Egypte, après avoir été emprisonné; Jésus est devenu le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs, après avoir été emprisonné, mort et ressuscité. Joseph est devenu le sauveur de toute sa famille, en étant gouverneur, et le Seigneur Jésus, le Sauveur de toute l’Humanité.

Joseph a emmené en Egypte toute sa famille, constituée de soixante-dix personnes, qui s’est fortement multipliée, durant une période de quatre cent trente ans, atteignant près de trois millions de personnes, au point qu’ils sont devenus forts, causant des soucis à leurs gouverneurs:

«Il s'éleva sur l'Egypte un nouveau roi, qui n'avait point connu Joseph. Il dit à son peuple: Voilà les enfants d'Israël qui forment un peuple plus nombreux et plus puissant que nous.

Allons! montrons-nous habiles à son égard; empêchons qu'il ne s'accroisse, et que, s'il survient une guerre, il ne se joigne à nos ennemis, pour nous combattre et sortir ensuite du pays. Et l'on établit sur lui des chefs de corvées, afin de l'accabler de travaux pénibles. C'est ainsi qu'il bâtit les villes de Pithom et de Ramsès, pour servir de magasins à Pharaon.

Mais plus on l'accablait, plus il multipliait et s'accroissait; et l'on prit en aversion les enfants d'Israël. Alors les Egyptiens réduisirent les enfants d'Israël à une dure servitude. Ils leur rendirent la vie amère par de rudes travaux en argile et en briques, et par tous les ouvrages des champs: et c'était avec cruauté qu'ils leur imposaient toutes ces charges. »

(Exode 1: 8-14)

Telle était la condition du peuple de Dieu en Egypte et c’est toujours la situation du peuple chrétien sur la Terre.

Le peuple d’Israël en Egypte était comme le peuple de Dieu dans ce monde chaotique, cela parce que Israël symbolise l’Eglise du Seigneur Jésus; l’Egypte, le monde, et Pharaon, le mal.

Le peuple de Dieu grandissait, se multipliait et devenait de plus en plus fort, car il y avait une alliance entre Dieu et lui; cela doit également arriver à l’Eglise Chrétienne ; elle doit grandir, se multiplier et développer son potentiel en tant que véritable bras droit de Dieu dans ce monde, afin d’établir le Royaume de Dieu dans le cœur de tous ceux qui ont une foi sincère. Peu importe la religion pratiquée; si le cœur de cette personne démontre qu’elle cherche sincèrement à servir le Dieu Véritable, il est certain que Dieu fera de tout pour qu’elle ait la chance de Le connaître personnellement, tel qu’Il est:

« Longtemps après, le roi d'Egypte mourut, et les enfants d'Israël gémissaient encore sous la servitude, et poussaient des cris. Ces cris, que leur arrachait la servitude, montèrent jusqu'à Dieu.

Dieu entendit leurs gémissements, et se souvint de son alliance avec Abraham, Isaac et Jacob. Dieu regarda les enfants d'Israël, et il en eut compassion. »

(Exode 2:23-25)

Dieu n’oublie rien, car il n’est pas un homme pour avoir une mémoire limitée. En réalité, le fait qu’Il se souvienne de l’Alliance avec Abraham, Isaac et Jacob est une façon de dire qu’au moment correct, au moment convenable, Il a eu compassion de son peuple, suivant les alliances faites avec leurs aïeux.

(Extrait «Alliance avec Dieu» Ev. Edir)


ET CETTE ALLIANCE EST ENCORE D’ACTUALITE!

QU’ATTENDEZ-VOUS POUR VOUS TOURNER VERS DIEU, LUI REMETTRE TOUTE VOTRE VIE EN OBEISSANCE ET L’INVOQUER DE TOUT VOTRE CŒUR AFIN DE REVENDIQUER VOTRE BENEDICTION?

DIMANCHE 05 DECEMBRE A 10H00

N’y manquez pas !

dimanche 28 novembre 2010

samedi 27 novembre 2010

Le Pouvoir du Sacrifice II!

video

Le Pouvoir du Sacrifice!

video

FACE A FACE … AVEC DIEU

Ge. 32:22-31

«Jacob demeura seul (1). Alors un homme lutta avec lui jusqu'au lever de l'aurore (2).

Voyant qu'il ne pouvait le vaincre, cet homme le frappa (3) à l'emboîture de la hanche ; et l'emboîture de la hanche de Jacob se démit pendant qu'il luttait avec lui.

Laisse-moi aller, car l'aurore se lève. Et Jacob répondit: Je ne te laisserai point aller, que tu ne m'aies béni (4).

Il lui dit : Quel est ton nom ? Et il répondit: Jacob.

Ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras appelé Israël ; car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu as été vainqueur (5).

Jacob l'interrogea, en disant: Fais-moi je te prie, connaître ton nom. Il répondit : Pourquoi demandes-tu mon nom ? Et il le bénit là (6).

Jacob appela ce lieu du nom de Peniel: car, dit-il, j'ai vu Dieu face à face, et mon âme a été sauvée (7).

Le soleil se levait, lorsqu'il passa Peniel. Jacob boitait de la hanche.»

DEMEURER SEUL: Notre lutte est totalement individuelle – Vous et Dieu – Dieu et vous, personne ne peut s’y mêler, personne ne peut intervenir! Elle requiert ainsi, de notre part, une consécration totale. Nous retrouver seuls, nous vider des choses de ce monde pour nous approcher de Dieu.

LUTTER JUSQU’AU LEVER DU JOUR: Persévérance et assurance dans nos propos – Même si la lutte dure toute la nuit, ne lâchons jamais prise, la Parole de Dieu ne revient jamais en arrière sans effet!

ETRE FRAPPE: Même si au cours de la lutte, il semble que nous sommes en train de perdre, ne fléchissez jamais, ni devant la souffrance ou la fatigue! Même si les situations semblent contraires… attendons patiemment... notre victoire ne tardera pas!

SAISIR SA BENEDICTION AVEC FERMETE N’abandonnons jamais nos rêves sans en obtenir leur concrétisation. Je ne te laisserai pas aller sans que Tu ne me bénisses, Seigneur! Même si cela nous coûte, ce que Dieu a promis, Il doit l’accomplir dans nos vies!… mais cela ne sera une réalité que pour ceux qui se sacrifient, qui ont, en eux un esprit disposé à lutter, un Esprit de Sacrifice.

TON NOM NE SERA PLUS JACOB MAIS… car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu as été vainqueur: Si nous sortons VAINQUEURS de notre lutte, notre identité change devant Dieu. Jacob était vu aux yeux de beaucoup comme un trompeur. Mais à ce moment-là, tout fut effacé par la main de Dieu et il devint Israël (en d’autres termes: Dieu combattra). Nous même, après avoir vaincu le combat, nous devenons une toute autre personne, une personne renouvelée, plus forte, avec plus d’assurance, plus proche de Dieu…

DIEU EST OBLIGE DE NOUS BENIR… LA: CELA SE PRODUIRA SI NOUS RESTONS FERMES DANS NOS PROPOS… Dieu ne revient jamais sur Ses promesses, s’Il voit notre détermination et lutte, ce qu’Il a promis Il va l’accomplir. Et nous allons vaincre LA! Dans la difficulté, dans notre désert de souffrance, c’est LA qu’Il va nous honorer. N’ayons jamais un esprit faible, lâche qui ne cherche que la facilité, qui ne pense qu’à fuir du combat! L’Homme de Dieu, le Vaillant fait des difficultés la Gloire de son Seigneur! Il ne fuit jamais, il les affronte et les vainc par la main puissante de Dieu.

VOIR DIEU FACE A FACE ET AVOIR SON AME SAUVEE:

MA VICTOIRE NE VIENDRA JAMAIS DES HOMMES! JE VAIS L’OBTENIR CAR JE VAIS LA CHERCHER D’ENTRE LES MAINS DE MON DIEU, APRES ETRE SORTI VAINQUEUR D’UN FACE A FACE AVEC LUI!

Qui un jour a pu vous dire que les choses seraient faciles, que Dieu ne veut pas que vous vous sacrifiez car Il l’a déjà fait pour vous, sur la croix, a voulu vous induire en erreur! Oui, le Seigneur Jésus S’est sacrifié pour nos péchés, Il a sacrifié pour qu’aujourd’hui, nous ayons un ACCES LIBRE DEVANT DIEU, et cela uniquement à travers Le Nom du Seigneur Jésus, POUR LUTTER, ETRE BENI, CHANGER, VOIR DIEU FACE A FACE ET AVOIR NOTRE AME SAUVEE!

Tout requiert de nous, effort et courage! Pensons, bien intelligemment: Si je ne vaincs pas dans ce monde, comment aurai-je mon âme sauvée?

«…le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s'en emparent.» (Matthieu 11:12)

DIMANCHE 28 NOVEMBRE A 10H

LE JOUR J

LE JOUR DE L’ALLIANCE AVEC DIEU, DU RENOUVELLEMENT SPIRITUEL!

Ne pas y participer, serait perdre!


jeudi 25 novembre 2010

Les phases des ossements desséchés.












Première Phase: Des ossements desséchés exposés au soleil dans une grande vallée. (Ezéchiel 37.1)

Ce sont les peuples de ce monde, morts pour leurs offenses et leurs péchés. (Ephésiens 2.1)

Deuxième Phase: Le serviteur annonce la Parole de son Seigneur. Les os s’unissent ainsi conformément à leur propre ADN. Beaucoup de squelettes se forment. Ensuite, naissent la chair, les nerfs et la peau. Tout est nouveau. Les squelettes se transforment en corps, mais ils n’ont pas de vie.

Ce sont des personnes qui ont obtenu des miracles par la foi. Elles ont été guéries, délivrées des vices, ont eu leur famille restaurée, une vie économique transformée, etc. Elles font partie des institutions religieuses, elles sont membres de communautés chrétiennes, mais, parce qu’il leur manque la vie, elles n’appartiennent pas au Corps de Christ (Colossiens 1.18).

De tels croyants, bien qu’ayant reçu quelques miettes, continuent sans l’expression de l’image de Dieu. Ils sont ainsi limités dans la foi. Ni tout leur est possible.

Troisième Phase: Les corps reçoivent l’Esprit de Dieu. Ce Souffle les fait se lever et former une armée nombreuse. L’armée du Dieu Vivant sur Terre. C’est sur cette armée que le Saint-Esprit compte pour prophétiser et pour en sauver d’autres.

De la première phase à la deuxième phase, ce n’est pas difficile. Beaucoup d’appelés mais peu d’élus. Par contre, de la deuxième phase à la troisième, il faut absolument sacrifier, sacrifier et sacrifier. C’est à dire, renoncer à soi-même, prendre sa croix et suivre Jésus (pratiquer Sa Parole), jour après jour (Marc 8:34).

Voici donc les élus!

Ev. Edir

«Seigneur je veux renoncer à moi-même, prendre ma croix quoi qu’il m’en coûte, me sacrifier pour Toi et Te suivre pour toujours en laissant de côté ma volonté, en tournant le dos au monde et en ne regardant que vers Toi»

Jour J – 2!

Préparez votre cœur pour ce Dimanche 28 Novembre à 10H.

LE JOUR DE LA RENCONTRE AVEC DIEU

L’Homme Prudent profite de chaque opportunité pour s’approcher de Dieu.

La Vallée des Ossements Desséchés II

«Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel, à ces os: Voici, je vais faire entrer en vous un esprit, et vous vivrez; je vous donnerai des nerfs, je ferai croître sur vous de la chair, je vous couvrirai de peau, je mettrai en vous un esprit, et vous vivrez. Et vous saurez que je suis l'Éternel.

Je prophétisai, selon l'ordre que j'avais reçu. Et comme je prophétisais, il y eut un bruit, et voici, il se fit un mouvement, et les os s'approchèrent les uns des autres. Je regardai, et voici, il leur vint des nerfs, la chair crût, et la peau les couvrit par-dessus; mais il n'y avait point en eux d'esprit.» (Ezéchiel 37:5-8)

Nous pouvons comprendre en lisant ce passage, que la restauration de ces os, en d’autres termes, de ces personnes sans vie, fut tout d’abord établit par la création de nerfs, de chair, de peau et finalement par la formation d’un corps.

Ces ossements desséchés avaient désormais un corps, du sang, des nerfs, des yeux parfaits et ont alors formés une grande armée, mais une armée de personnes mortes.

N’est-ce pas ce qui se produit de nos jours parmi les chrétiens? Beaucoup d’entre eux, qui sont à l’église, ont eu leur vie financière, familiale, leur santé restaurées, ont été bénis dans leur vie sentimentale. Tous les problèmes qui dominaient leur vie ont été résolus par la manifestation du Pouvoir de Dieu, mais si l’Esprit de Dieu n’est pas en eux, à quoi sert-il d’avoir un corps parfait? De n’être plus un ossement desséché mais un mort ambulant? Etre bénis ne suffit pas s’ils n’ont pas encore, en eux, l’Esprit de vie. Ils finiront juste par occuper une place à l’église, écouter des messages, la Parole de Dieu, prier et seront convaincus d’être de bons chrétiens, mais en-dehors de l’église leur vie se maintiendra sèche.

Apparemment un changement, une transformation s’est produite dans leur vie, mais en eux, il n’y a pas d’esprit, ils sont, tout bonnement, morts.

«Il me dit: Prophétise, et parle à l'esprit! Prophétise, fils de l'homme, et dis à l'esprit: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu'ils revivent! Je prophétisai, selon l'ordre qu'il m'avait donné. Et l'esprit entra en eux, et ils reprirent vie, et ils se tinrent sur leurs pieds : c'était une armée nombreuse, très nombreuse.» (Ezéchiel 37:5-8)

Entre la première étape de recevoir un corps nouveau et la seconde étape de reprendre vie et de se tenir debout, il existe un très long chemin à parcourir! Tout va dépendre de la pratique de la Parole de Dieu, d’une décision personnelle: vouloir mettre sa vie au service du Seigneur Jésus de corps, âme et esprit. Cela signifie abandonner notre vie erronée, nos fautes, nos mensonges, nos dissimulations, nos hypocrisies, laissez notre orgueil, notre vanité de côté et se livrer au Seigneur Jésus de toutes nos forces, de tout notre cœur, de tout notre entendement. Et lorsque cette remise est réellement sincère, véritable, Dieu répond, Il vient nous remplir du Saint-Esprit, pour nous protéger, nous guider, afin que nous ne nous perdions pas dans ce monde, pour nous garder de tout le mal, nous préserver pour l’éternité. Le Saint-Esprit vient alors pour préserver notre foi afin de nous maintenir dans le Corps du Seigneur Jésus-Christ.

Croire en ce que Dieu promet, n’est pas difficile, par contre prendre des attitudes sincères et sérieuses pour nous livrer complètement entre Ses mains, est une toute autre chose! Cela ne dépend que de nous! Dieu n’oblige personne à prendre cette décision. Il utilise Ses serviteurs pour annoncer, enseigner, orienter, mais cela dépend de la décision de celui qui écoute, s’il veut ou non pratiquer ce qu’il entend.

Les connaissances bibliques ne servent à rien si l’on ne pratique pas ce que nous connaissons! Lorsqu’une personne est morte, sans esprit, elle n’arrive pas à pratiquer la Parole de Dieu. Bien entendu, celui qui est mort ne peut rien pratiquer! Mais au moment où nous recevons l’Esprit de Dieu, là oui, nous nous levons et commençons à obéir au Seigneur qui nous a donné la vie!

Peut-être, vous qui lisez ce message, êtes-vous en train de mener votre vie à la légère, jouant avec Dieu, avec votre foi! Ne jouez pas avec Dieu, mon ami(e), car à tout moment nous pouvons partir pour l’éternité. Mais quelle éternité? Rien n’est assuré dans ce monde. Seule la pratique véritable et sincère de la Parole nous garantit le Salut. Celui qui pratique la Parole, est homme prudent qui a bâtit sa maison (vie) sur le Roc, viennent la pluie, les vents, il reste ferme, inébranlable, ni même la mort peut l’empêcher de se maintenir vivant devant Dieu. Mais celui qui édifie sa vie sur le sable, l’hypocrite, sa ruine sera grande, quel sera son futur?...

C’est pour cette raison que nous insistons toujours sur l’importance de nous préoccuper, avant toute chose, de notre vie spirituelle, en venant participer Dimanche, à la réunion qui nous mène à une véritable Rencontre avec Dieu et recevoir la plénitude du Saint-Esprit.

Prenez bien conscience qu’être béni ne suffit pas, cela ne signifie pas que nous ayons une communion véritable avec Dieu. Prenez bien conscience que votre «bagage spirituel» ne vous garantit rien, car la lettre tue mais l’Esprit vivifie! (2 Corinthiens 3:6)

C’est exactement, pour cela que CE DIMACHE 28 NOVEMBRE à 10H00, nous serons en train de prophétiser, de déterminer le déversement du Saint-Esprit dans votre vie afin que vous soyez un véritable Enfant de Dieu.

Jusque là, vous avez trois jours pour montrer ce désir à Dieu avec vos attitudes et pour déterminer dans votre cœur:

«Seigneur, je veux vivre en nouveauté de vie, rempli de l’Esprit de Dieu! Et rien ne m’en empêchera car je veux avoir la certitude de mon Salut!»


mercredi 24 novembre 2010

La vallée des ossements desséchés (I)









«Fils de l'homme, ces os pourront-ils revivre?» Ezéchiel 37

C’est la question que Dieu nous pose, à nous tous, aujourd’hui. Nous vivons dans un monde qui malheureusement, à l’inverse de la volonté de Dieu, est devenu une grande vallée d’ossements desséchés.

Beaucoup supportent, ils ne vivent plus mais supportent une vie sèche, mesquine, insignifiante, de maladies, de souffrances, de séparation familiale, de problèmes financiers… Et se disent: «Est-ce que je peux m’en sortir? Mon problème a-t-il une solution? Ma vie est en train de dessécher…»

Nous vous disons: OUI, elle peut revivre! Mais, n’attendez surtout pas que les choses tombent du ciel! Dieu veut travailler en collaboration avec vous dans la transformation de votre vie! Tant et si bien qu’Il dit à Ezéchiel: «Prophétise sur ces os, et dis-leur: Ossements desséchés, écoutez la parole de l'Eternel!»

Prophétiser signifie Déterminer la Parole de Dieu dans nos vies, en d’autres termes, déterminer ce que Dieu a déjà fait, promis et annoncé, afin que la vie sèche, FLEURISSE!

C’est une question de FOI! D’assurance dans Ses promesses, mais en même temps, une manifestation de cette croyance dans nos attitudes quotidiennes. Je vis ce que je crois! Et alors tout devient possible!

Et c’est exactement ce que nous faisons à l’Eglise Universelle, PROPHETISER LA PAROLE DE DIEU dans la vie de ceux qui souffrent et veulent s’en sortir. En d’autres termes, annoncer ce que Dieu a déjà fait afin que l’entendement de chacun s’ouvre et n’accepte plus la situation vécue. Afin que chacun agisse par une FOI CONSCIENTE ET INTELLIGENTE: «Si Dieu a déjà fait, alors c’est maintenant à moi de lutter afin de conquérir ce qui est écrit! Je ne vais plus vivre dans la souffrance, esclave de ce problème! Je vais m’allier à Dieu, lutter en collaboration avec Lui, suivre Sa Parole et je vais revivre!»

Mais, c’est une décision qui est TOTALEMENT PERSONNELLE…

«Voici, je vais faire entrer en vous un esprit, et vous vivrez » (Ezéchiel 37:5)

Dimanche 28 Novembre à 10H00

Dieu passe Ses yeux sur toute la terre et cherche avec qui faire alliance… Etes-vous cette personne dont le cœur est tourné vers Lui...? C’est à vous d’en juger.

mardi 23 novembre 2010

Quel est le dieu qui vous délivrera de ma main? (II Partie)

Quel merveilleux caractère d’Hommes de Dieu! D’Hommes de Foi! Quelle réaction spontanée et pleine d’assurance!

Et c’est ce que Dieu attend de chacun d’entre nous, face aux problèmes: nous lever face aux difficultés, les affronter courageusement, sans aucune timidité, sans flancher devant l’intimidation, devant la peur et dire: Sache problème que je ne vais pas me prosterner devant toi! Car le Dieu que je sers va certainement me délivrer de toi, mais je ne vais pas te servir en me pliant devant toi!

En d’autres termes, je ne vais pas me préoccuper avec toi, je ne vais pas souffrir à cause de toi, pleurer devant toi, causer des problèmes dans ma famille à cause de toi, perdre patience, perdre ma foi, et bien moins ma vie, car mon Seigneur, le Dieu que je sers, me délivrera de ta main!

Et c’est ainsi que Schadrac, Méschac et Abed Nego entrèrent dans la fournaise ardente qui fut extraordinairement chauffée pour l’occasion. La situation se resserra encore plus. Ils n’y ont pas échappé! Comme nous aussi, nous n’allons pas échapper aux situations et de la même façon que ces hommes furent incroyablement délivrés de la fournaise, car les textes nous disent que le feu n’eut aucun pouvoir sur leur corps, leurs cheveux n’avaient pas été brûlés, leurs vêtements n’avaient pas été endommagés et leurs cheveux ne sentaient même pas l’odeur du feu! L’Eternel Dieu, qui ne change pas, nous délivrera de nos fournaises!

Que pouvons-nous ajouter à cela! C’est à vous d’en juger et d’agir, désormais, si vous ne l’avez pas déjà fait, par une foi intelligente.

Ce ne fut pas la capacité physique, l’intelligence, la force de ces hommes qui les délivrèrent mais leur FOI au Dieu, Auquel Ils servaient, qui a fait agir la puissante main de Dieu.

Maintenant, pensez bien vous n’avez qu’une seule vie. Quel genre de vie avez-vous vécue jusqu’à présent? Echecs multiples, dettes, chômage, maladies, souffrances, séparations, tristesses, doutes, peurs… Votre vie jusque lors, n’a servi qu’alimenter ces choses négatives, et comme beaucoup, même chrétiens aiment à se plaindre voulant appeler l’attention, l’intérêt, la pitié… des autres. Pourquoi! Jusqu’à quand vous plierez vous face à ces choses qui n’apportent aucune gloire à Dieu et vous font souffrir, perdre votre temps et pire… votre vie!

Quel genre de vie voulez-vous vivre? Croire aux échecs et croire en Dieu sont deux choses totalement contraires et incompatibles!

Et quel est le dieu qui vous délivrera de ma main ?

Nous n'avons pas besoin de te répondre là-dessus. (bref nous n’avons pas à en discuter ni même une seconde avec toi!)

En d’autres termes c’est ce que nous devons nous dire, nous n’allons pas perdre du temps avec toi problème, nous n’allons pas regarder vers le bas, te servir avec nos échecs, apeurés, limités, désemparés… Nous allons regarder vers le haut, servir Dieu avec nos vies et SI DIEU EST POUR NOUS QUI SERA CONTRE NOUS?

Quel est le dieu qui vous délivrera de ma main? (I Partie)

C’est la question que posa le roi Nebucadnestar à nos trois compagnons de Foi Schadrac, Méschac et Abed Nego dans le livre de Daniel 3:15.

Et c’est exactement cette même question qui vient quotidiennement à l’esprit de beaucoup au moment où surgissent de grandes difficultés. Des situations qui, aux yeux naturels de l’être humain, sont impossibles à résoudre.

Question qui se pose plus communément en ces termes: Comment guérir de cette maladie incurable? Comment sortir de cette situation terrible? Comment trouver du travail? Comment régler mes nombreuses dettes? Comment mon mari, qui est parti, pourra un jour revenir? Comment débloquer ma vie, rien ne marche! Comment faire sortir mes enfants du vice?.... En d’autres termes qui pourra me délivrer de ce problème?

La situation contraire vous amène à la peur et la peur vous amène à la paralysie spirituelle et physique.

Vous vous sentez, peut-être, au bord de la fournaise ardente, prêts à y être lancés et aux yeux humains, personne ne peut empêcher cela et il est impossible d’en sortir indemnes et encore moins, vivants…. SEULS!

Lorsque ces idées viennent à votre esprit, vous rendez-vous compte que nous finissons par dialoguer avec elles! Et le problème arrive même à nous convaincre que réellement personne ne pourra nous délivrer de toutes ces souffrances!

L’homme naturel, celui qui vit par une «foi» fondée sur le sentiment, les impressions et les sens, va répondre aux difficultés, les alimenter dans son cœur et dans son esprit. Il s’entendra dire: « Réellement je ne vais pas y arriver, je n’ai pas de travail… et ma famille… je vais tout abandonner… mon père est mort malade, j’ai les mêmes symptômes, je vais finir comme lui…. Combien de temps ai-je à vivre réellement… (ou encore) Je ne vaux rien, je ne peux rien…il vaut mieux en finir!»

Et combien à force de tout cela finissent même par y croire fortement, se prosternant devant la situation critique, construisant du négatif et, dans un accès de folie, ils finissent même par mettre fin à leurs propres jours et à ceux de leur propre famille! Malheureusement, nous en sommes régulièrement et de plus en plus témoins… En d’autres termes, la personne a plus tendance à croire à l’échec et à se laisser aller, que de relever la tête est dire NON ! Ce n’est pas la vie que je veux vivre, ce n’est pas mon destin ou une fatalité!

Mais ces hommes ayant leur Foi ancrée en un Dieu Vivant répliquèrent immédiatement, sans laisser place à aucun doute: «Nous n'avons pas besoin de te répondre là-dessus (bref nous n’avons pas à en discuter ni même une seconde avec toi, ô roi!)

Voici, notre Dieu que nous servons peut nous délivrer de la fournaise ardente, et il nous délivrera de ta main, ô roi.

Sinon, sache, ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux, et que nous n'adorerons pas la statue d'or que tu as élevée.»

lundi 22 novembre 2010

Intimidation!

C'est ce que le mal veut faire dans notre vie. Il essaye de nous intimider à travers la peur.

Ev. Edir

jeudi 18 novembre 2010

dimanche 14 novembre 2010

Foi en Action 14 Novembre


Cliquez pour agrandir l'image.