samedi 30 avril 2011

L’Avoine Quaker








Henry P. Crowell fut atteint de tuberculose dans son enfance et il ne pouvait pas aller à l’école. Après avoir écouté le sermon de Dwight L. Moody, le jeune Crowell pria:

“Je ne peux pas être un prédicateur, mais je peux être un bon chef d’entreprise. Eternel Dieu, si le Seigneur me permet de gagner de l’argent, je vais l’utiliser au service de Ton oeuvre”. En suivant les conseils de son médecin, Crowell a travaillé à l’air libre, pendant sept ans, et fut rétabli.

Il a alors acheté un moulin rouge à Ravenna, Ohio. Dix ans plus tard, l’Avoine Quaker est devenue un mot usuel dans la bouche de millions de personnes. Crowell a aussi monté une entreprise de fours qui a eu beaucoup de succès.

Pendant plus de 40 ans, Henry P. Crowell donna fidèlement 60 à 70% de son revenu à Dieu, ayant commencé par donner une dîme de 10%. Encore aujourd’hui, et cela depuis 1901, l’Avoine Quaker est le leader du marché. La compagnie a un chiffre d’affaire de plus de 10 milliards de dollars par an.

Dimanche 01 Mai 2011 à 10H00

Venez déterminer la Bénédiction Financière

dans votre vie en apprenant à être fidèle à Dieu.

Prière Spéciale et Consécration pour le Travailleurs.

Le Succès est une Conquête !

Le 15 Mai 2011 à 10H00

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.



vendredi 29 avril 2011

Une très Bonne Nouvelle!

Bientôt le Blog de l'Evêque Macedo en langue française!

jeudi 28 avril 2011

Pardon:









Le pardon exprime une qualité ancrée dans le caractère du propre Dieu. Nous pouvons porter nos regards sur la Croix et considérer l’exemple suprême de notre Seigneur Jésus, au moment où Il dit en faisant référence à ses propres adversaires et assassins, qui se moquaient de lui : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font. » (Luc 23:34)

Il n’a pas seulement prié pour eux mais Il les a aussi défendu devant le Père! Un tel caractère ne peut être trouvé que dans ceux qui ont leurs émotions contrôlées par le Saint-Esprit.

Ce fut le cas d’Etienne, au moment où on le lapidait, il priait : «Seigneur, ne leur impute pas ce péché!» (Actes 7:60).

Combien de fois, alors que nous sommes en train d’être lapidés, dans le sens figuré, nous prions pour demander la vengeance, la justice, le feu du ciel, que le Seigneur fasse peser Sa main fort sur nos adversaires, etc?

Mais le véritable chrétien réagit de manière différente face à la haine et aux offenses reçues à travers un amour profond, la prière et le pardon.

Le pardon est une preuve de fidélité envers notre Seigneur. Et ceux qui Le suivent doivent exprimer les mêmes caractéristiques que leur Maître. Sinon, ils ne sont pas véritables.

Souffrant un mal, au lieu de chercher à se venger. Il est certain que ce genre de comportement n’arrive pas d’un moment à l’autre.

Nous devons lutter de toutes nos forces, afin de contrôler nos impulsions émotionnelles et développer notre spiritualité, pour arriver à «ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ» (Ephésiens 4:13)

S’il existe, en nous, un véritable désir de satisfaire notre Seigneur et de vivre pour Lui et par Lui, le propre Saint-Esprit Se chargera de transformer notre cœur et de nous aider à pardonner et à voir les autres avec le regard de miséricorde de notre Seigneur Jésus.

mercredi 27 avril 2011

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
























mardi 26 avril 2011

Portons nos regards sur la croix III

1ère partie:

Le Pardon

« Jésus dit: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font. Ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort.» Luc 23 :34











Le caractère du Pardon

Le pardon est le fruit de l’action du Saint-Esprit en nous.

Quelqu’un ne peut pardonner une autre personne sans qu’il y ait une action directe du Saint-Esprit dans le cœur offensé, capable de la convaincre pour qu’elle puisse pardonner.

En réalité, c’est le Saint-Esprit, comme Agent du Pardon, qui produit en nous la repentance, à travers la conviction du péché, nous délivrant de garder toute haine, rancœur ou un tout autre ressentiment contre quelqu’un.

Quel meilleur exemple peut on avoir si ce n’est Celui du Seigneur Jésus, qui innocent, après S’être donné pour le peuple, avoir tant fait, fut crucifié afin de payer pour nos péchés, pour nous donner vie, a su, dans les derniers instants, demander au Père de pardonner Ses accusateurs afin qu’ils aient encore une chance d’ouvrir les yeux et d’être sauvés !

dimanche 24 avril 2011

Portons nos regard sur la croix II

Soumission:







Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi: Mon Père, s'il est possible, que cette coupe s'éloigne de moi! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux.“(Matthieu 26:39)

La soumission du coeur est intimement liée à l’humilité d’esprit qui nous fait reconnaître comme nous sommes misérables devant Dieu sans Sa présence glorieuse dans nos vies. Toutes deux manifestent le caractère du véritable serviteur de Dieu et c’est exactement ce que le Seigneur Jésus est venu nous montrer en Se soumettant en pleine obéissance, en mourant sur la croix pour satisfaire la volonté de Son Père. Et cela, pour qu’aujourd’hui, nous soyons sauvés…

La soumission n’a de valeur que si elle provient du plus profond de notre cœur car elle est le plus grand témoignage que nous pouvons rendre, montrant que réellement le Seigneur Jésus est vivant et règne éternellement. Ce témoignage produit un véritable effet positif dans le cœur de ceux qui ne connaissent pas encore le Seigneur Jésus en tant que Sauveur.

Elle est manifestée au quotidien dans nos relations: «Serviteurs, soyez soumis en toute crainte à vos maîtres, non seulement à ceux qui sont bons et doux, mais aussi à ceux qui sont d'un caractère difficile.” (1 Pierre 2:18).

Si nous ne nous soumettons pas à ceux que nous voyons, nous ne pourrons pas être soumis à Celui que nous ne voyons pas! Ne nous trompons pas! La soumission qui provient réellement du coeur fait intégralement partie de la formation du caractète chrétien.

samedi 23 avril 2011

Portons nos regards sur la croix (I)

Le Seigneur Jésus, sur la croix, nous a laissé trois grandes leçons essentielles pour notre vie chrétienne et communion avec Dieu. Trois traits fondamentaux du véritable Enfant de Dieu:








1) Humilité

2) Soumission

3) Pardon

Humilité :

Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix. C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.” (Philippiens 2:5-11)

Le Seigneur Jésus est le plus grand exemple d’humilité. A l’âge de 30 ans, bien que n’ayant aucun péché, le Seigneur Jésus fut baptisé par Jean dans les mêmes eaux du baptême de repentance au sein du Fleuve Jourdain. A travers l’humilité de ce geste, Il S’est préparé à vaincre une grande lutte spirituelle en notre faveur. Il nous a toujours montré, lors de Son ministère, un exemple de simplicité.

Celui qui est humble de cœur ne s’exalte jamais, bien qu’il puisse recevoir la plus grande des éloges. Il dépend de Dieu en tout ce qu’il fait et il ne confie jamais dans la force des hommes ou dans sa propre capacité.

Après avoir été crucifié et avoir obtenu la victoire sur la mort, le Seigneur Jésus a reçu le Nom qui est au-dessus de tout nom, avant de monter au ciel, pour recevoir tout l’honneur et toute la louange et S’asseoir à la droite du Père, Jésus a encore trouvé le temps de Se révéler à Marie de Magdala, celle qu’Il avait délivré de tant de démons.

Ce fut elle, et non quelqu’un de très important aux yeux des hommes, qui a reçu le grand privilège de Le voir avant tous les autres.

D’ailleurs, toute Sa vie ainsi que toute Son Œuvre sur Terre ont été marquées et parfumées par l’essence rare qu’est l’Humilité.

jeudi 21 avril 2011

Pourquoi venir, ce dimanche, recevoir l’onction d’huile?

Dimanche prochain, le 24 Avril, sera un jour très spécial pour chaque Chrétien. Alors que le monde est si éloigné du véritable sens de la Pâques, du sacrifice, de la mort et résurrection de notre Seigneur Jésus, toute l’Eglise du Seigneur se réunira, tout d’abord en mémoire de cet acte, par amour et reconnaissance, et tous les présents auront aussi la possibilité de recevoir l’onction d’huile consacrée par l’évêque Macedo sur le Mont Sion, à Jérusalem, dimanche dernier.

La Bible nous montre clairement que l’huile était utilisée, entre autres, pour oindre les malades: Quelqu'un parmi vous est-il malade? Qu'il appelle les anciens de l'Eglise, et que les anciens prient pour lui, en l'oignant d'huile au nom du Seigneur; la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera... (Jacques 5:14-15)

Ainsi comme dans le passé, des miracles s’accomplissaient, par l’onction d’huile, de nos jours, l’Eglise Universelle, basée sur cette même parole biblique, mène tous ceux qui croient, à agir par leur foi, en vue de recevoir les bénéfices de cette consécration et ainsi voir la concrétisation de cette promesse dans leur propre vie et famille.

C’est le cas de Mme. Maria Salomé Cavalcanti, âgée de 53 ans, dont la vie était totalement dominée par les maladies. “J’étais dépressive, nerveuse, j’avais des douleurs de tête constantes, une gastrite et étais insomniaque”, se souvient-elle.

Durant plus de 10 ans, elle a vécu dépendant de médicaments, dans l’espoir que ses douleurs allaient cesser. “Avec le temps, ces derniers n’avaient plus aucun effet. En plein désespoir, j’ai fini par penser, à plusieurs reprises, au suicide.”

Mais grâce à l’invitation de son frère, elle a décidé de chercher de l’aide auprès de l’Eglise Universelle. “Je n’avais pas un centime en poche pour venir en bus à l’église, mais j’y suis quand même allée pour participer à une réunion, déterminée d’en sortir guérie!”, nous raconte-t-elle. Dès le premier jour, Maria avait déjà senti une différence. “J’ai rapidement commencé à voir des changements dans ma vie.
La guérison de la Dépression, du Nervosisme, des Douleurs de tête constantes, de la Gastrite et de l’Insomnie se sont produites l’une après l’autre. Fortifiée et remplie d’espoir, je suis restée ferme et fidèle à mes chaînes de prière pour la santé, recevant toujours, par la foi, l’onction d’huile. Aujourd’hui, grâce à Dieu, je suis guérie et délivrée de toutes ces maladies”, nous dit-elle.

Au-delà de la guérison, les personnes qui étaient ointes, obtenaient aussi la sagesse pour dominer et ne plus être dominées.

L’un des exemples registrés dans les Saintes Ecritures, est la consécration du Roi David, ce dernier a reçu l’onction pour gouverner le peuple d’Israël: Samuel prit la corne d'huile, et l'oignit au milieu de ses frères. L'esprit de l'Eternel saisit David, à partir de ce jour et dans la suite… (I Samuel 16:13).

Ce même Esprit qui a saisi David, après l’onction, est aussi entré dans la vie de la coiffeuse, Maria Cleide da Silva Lima. Elle nous raconte qu’après avoir reçu, par la foi, l’onction d’huile à l’église, elle a cessé d’être une simple employée pour ouvrir sa propre affaire. “J’ai été ointe au Cénacle et j’ai aussi oint le local où je désirais ouvrir mon salon de coiffure. Quelques jours après, le miracle s’est produit. J’ai monté mon entreprise et Dieu m’a déjà concédé l’ouverture de deux salons. Tout cela grâce à ma persévérance et foi en Dieu”, finalise-t-elle.

Si, vous aussi, vous avez besoin d’une véritable transformation dans votre vie, peut être avez-vous déjà frappé à tant de portes, sans aucune solution, rien n’est perdu, si vous avez la Foi au Dieu Vivant qui n’a pas changé!

Venez participer, ce dimanche à la Réunion du Saint-Esprit, mais venez avec sincérité, avec la soif ardente d’obtenir une réponse de Dieu, un changement total, avec la pleine assurance qu’en recevant cette onction d’huile consacrée en Israël, votre vie ne sera plus la même et le propre Saint-Esprit se chargera du reste…


Dimanche 24 Avril 2011 à 10H00

Mettre notre Foi en Action nous mène à la Transformation.

Agissez avec intelligence !


Foi et médecine cheminent ensemble.

Ne cessez jamais de consulter votre médecin!

Ne dédaignons pas…

Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, semblable à celui dont on détourne le visage, nous l'avons dédaigné, nous n'avons fait de lui aucun cas. Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé; et nous l'avons considéré comme puni, frappé de Dieu, et humilié. Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.” (Esaïe 53:3-5)







Le monde fait de tout pour étouffer l’acte le plus important de tous les temps et détourner les gens de la Parole de Dieu et, par conséquent, de la Foi véritable.

Nous sommes dans la semaine de la Pâques, mais qui parle du Seigneur Jésus?

De Son sacrifice? Qui vous annonce qu’Il a souffert jusqu’à affronter la mort pour vous donner la VIE? Qui parle de Sa mort et de Sa résurrection?

Qui annonce que votre vie peut aussi ressusciter, en d’autres termes, être totalement transformée? Si VOUS CROYEZ!

Ne restez pas avec vos yeux fermés, vivant dans la souffrance et croyant que c’est votre croix, votre destin…

Cette croix lourde, le Seigneur Jésus l’a déjà portée pour VOUS. Il attend simplement que vous L’acceptiez et L’invitiez à entrer dans votre vie pour se charger du reste.

Soyez intelligent, ouvrez votre entendement à la Parole de Dieu…

Ne dédaignez pas Son invitation…

Ne méprisez pas Son Acte Sublime…

Une Semaine Spéciale

Vendredi à 19H30 Délivrez-vous de tous les poids qui vous dominent corps et esprit.

(aussi à 10H. - 15H. & 18H.)


Samedi à 12H00 - Venez clamer Justice à Dieu!


DIMANCHE à 10H00

Venez, vous et toute votre famille, connaissances, amis…

Recevoir la Bénédiction de Dieu.

mardi 19 avril 2011

L’Onction d’Huile: Ce dimanche 24 Avril à 10H








Venez participer ce dimanche de Pâques à 10H, à la Réunion du Saint-Esprit et être oint(e) avec l’Huile Consacrée par l’évêque Macedo sur le Mont Sion, à Jérusalem en Terre Sainte, afin de recevoir la Plénitude du Saint-Esprit dans votre vie!

Ne manquez pas à cette bénédiction!

Invitez votre famille, vos amis, vos connaissances…

pour une Pâques très Spéciale!

Voir la Gloire de Dieu.











Mais Etienne, rempli du Saint-Esprit, et fixant les regards vers le ciel, vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu.

Et il dit: Voici, je vois les cieux ouverts, et le Fils de l'homme debout à la droite de Dieu.

Ils poussèrent alors de grands cris, en se bouchant les oreilles, et ils se précipitèrent tous ensemble sur lui, le traînèrent hors de la ville, et le lapidèrent. Les témoins déposèrent leurs vêtements aux pieds d'un jeune homme nommé Saul. Et ils lapidaient Étienne, qui priait et disait: Seigneur Jésus, reçois mon esprit! Puis, s'étant mis à genoux, il s'écria d'une voix forte: Seigneur, ne leur impute pas ce péché! Et, après ces paroles, il s'endormit.”

(Actes 7:55-60)

Etienne, le simple, celui qui servait juste à table, mais homme élu, séparé et oint par Dieu, rempli de foi et du Saint-Esprit, ayant parlé de la Vérité: le Seigneur Jésus, souleva auprès des religieux une véritable furie.

Imaginons la scène, des gens si loin de Dieu, si vides, la haine au coeur, poussant de grands cris, se bouchant les oreilles, se ruant vers Etienne pour le traîner hors de la ville et le lapider.

Comme le monde hait ceux qui sont nés de l’Esprit, agissant de façon si irrationnelle, si insensée!

Mais ceux qui font de Dieu leur appui, leur force, leur raison de vivre sont très spéciaux aux yeux de Dieu. Leur vie est remplie de joie, de force, de la Présence du Saint-Esprit. Le monde ne les comprend pas et les rejète. Mais peu importe, leur communion est si intime avec le Roi des rois, à l’image d’Etienne, que fixant les regards vers le ciel, ce dernier VIT la Gloire de Dieu et Jésus à la droite du Père. Le propre Seigneur Jésus Glorifié après avoir été rejeté et avoir tant souffert! Le Seigneur Jésus ressucité en Gloire et honoré par Sa fidélité!

Dieu montre à ceux qui l’aiment ce que le monde ne voit pas. Dieu enseigne à ceux qui L’aiment des choses que le monde ne comprend pas et ne comprendra jamais.

Même dans les moments les plus difficiles et douloureux, celui qui aime Dieu et qui est rempli de l’Esprit, demeure Témoin du Seigneur Jésus.

Face à leurs cris, à leur furie, Etienne est resté fidèle. Il vit toute cette scène et imagina ce qui allait lui arriver. Ces hommes le saisirent, le traînèrent hors de la ville, et aux pieds de Saul, le grand persécuteur de l’église, ils déposèrent leurs vêtements et commencèrent à lapider Etienne, jusqu’à le voir mourir.

Mais, même ainsi, face à la souffrance et à la mort, Etienne demanda au Seigneur de ne pas leur imputer ce péché, de leur donner une chance de connaître la Vérité et après ces paroles….il s’endormit!

Il était tant aimé par le Seigneur, tant rempli du Saint-Esprit, qu’avant de mourir, Dieu lui a permis de voir Sa gloire et Jésus qui avait donné Sa vie pour le sauver, à la droite du Père. Sa mort était alors devenue un véritable gain et non une perte! Un passage et non une fin, tant est si bien qu’il s’endormit devant ceux qui le tuaient…

Le corps peut être touché, mais l’esprit reste libre.

Quel témoignage vivant de la Gloire de Dieu!

Témoignage qui certainement en a touché au moins un, le jeune Saul, le Persécuteur de l’Eglise de Christ, en personne!

La souffrance et la prière d’un juste n’ont certainement pas été oubliées par Dieu, tant et si bien que quelques temps après Saul est devenu Paul, celui qui ammenait les chrétiens à la mort, est devenu le Grand Gagneur d’âmes de l’Evangile que nous connaissons tous aujourd’hui!

Ah! Quel Jour!

“Or, le Seigneur c'est l'Esprit; et là où est

l'Esprit du Seigneur, là est la liberté.”

(2 Co. 3:17)

Pourquoi rester prisonnier de ce monde qui n’a rien à offrir?

Une semaine Spéciale à l’Eglise

Vendredi – 19H30 – Délivrez-vous de tous les poids qui vous dominent corps et esprit.

Samedi – 12H00 - Venez clamer Justice à Dieu!

DIMANCHE à 10H00

Venez, vous et toute votre famille, connaissances, amis…

Recevoir l’Onction d’Huile Bénie en Israël le 17 Avril dernier!

Et votre vie et celle de vos êtres chers, par la foi,

recevront l’Onction du Saint-Esprit.

Un esprit libre, de joie, de force, d’intelligence…

Un Esprit de Vie!

lundi 18 avril 2011

dimanche 17 avril 2011

Méditation pour le 21ème Jour:










Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant” (Corinthiens 15:45)

Compréhension:

Le premier Adam, âme vivante, se réfère à un être “otage” de la nature charnelle et pécheresse.

Le dernier Adam, Jésus-Christ, fait référence à la Personne engendrée par le Saint-Esprit.

Autrement dit, l’Etre Divin, malgré qu’il soit un Homme n’a pas été soumis à la nature charnelle et pécheresse. Au contraire, il est resté soumis à la voix de l’Esprit et n’a jamais désobéi.

On peut conclure, que tant que ledit «chrétien» n’a pas sa nature humaine transformée en nature spirituelle, il ne peut naître de l’Esprit.

Seul celui qui est né du Saint-Esprit est Esprit. Autrement dit, Il est Divin parce qu’Il a obtenu Sa nature.

(Blog de l’Evêque Macedo)

samedi 16 avril 2011

La Valeur du Parfum








Un pharisien pria Jésus de manger avec lui. Jésus entra dans la maison du pharisien, et se mit à table.

Et voici, une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville, ayant su qu'il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d'albâtre plein de parfum, et se tint derrière, aux pieds de Jésus. Elle pleurait; et bientôt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les baisa, et les oignit de parfum.

Le pharisien qui l'avait invité, voyant cela, dit en lui-même: Si cet homme était prophète, il connaîtrait qui et de quelle espèce est la femme qui le touche, il connaîtrait que c'est une pécheresse.” (Luc 7:36-40)

Ah Quelle femme! Quelle audace! Quelle reconnaissance! Quelle remise totale!

Nous ne pouvions pas finaliser ce jeûne des 21 jours de Daniel, sans parler du témoignage de cette merveilleuse femme qui a profondément touché, le propre Seigneur Jésus, par son attitude.

Une femme de mauvaise vie, pécheresse selon les paroles du pharisien, hôte de Jésus, vint à Lui sans craindre le jugement des autres pour Lui témoigner toute sa reconnaissance, sachant que quelques jours auparavant, Il l’avait sauvée de la lapidation et l’avait pardonnée devant tous ses accusateurs.

Jamais personne ne l’avait traitée ainsi.

Et, pour Lui montrer toute sa reconnaissance, elle a ardemment désirée faire quelque chose, sans aucune retenue.

Quelle a été son attitude?

Elle a tout d’abord RECONNU ses erreurs et les a abandonnées, puis sans peur du lendemain, elle a préparé ce vase d’albâtre rempli de parfum qui représentait tout ce qu’elle avait, toute sa vie. Car en le remettant à Jésus, elle allait se retrouver sans rien, n’avait-elle pas décidé de changer de vie? Vie d’où était issu son rendement? Nous pouvons imaginer qu’elle aurait pu pensé en elle-même, comme Ananias et Saphira: bon je vais garder ou même vendre ce parfum et donner disons 80 ou même 90% à Jésus et le reste je vais le garder car je ne sais pas ce que sera mon futur, si je change de vie….

Non elle n‘a pas pensé ainsi, elle a TOUT DONNE! Et comment Dieu peut rester insensible face à cela?

Ah quelle femme de courage! Quel exemple pour nous tous, aujourd’hui!

Elle a voulu abandonner sa vie de péchés et tous ses bénéfices à 100% et rien ni personne ne pouvait l’en empêcher! Combien pensent avoir donné à Dieu leur 100%? Mais se trompent et pour cela leur vie n’a pas encore totalement changé. Combien sont encore accroché à des choses ou des personnes comme au premier jour où ils sont entrés à l’église et disent : «Seigneur je T’ai tout livré, mais mon mari, mes enfants, ce problème… Seigneur Tu dois faire quelque chose…. » et chargent ce problème comme un véritable boulet dans leur vie. Ils en sont même devenus esclaves et, avec les années, cette situation tend à les éloigner de la présence de Dieu.

Dieu S’est livré à 100% pour nous en donnant Ce qu’Il avait de plus précieux: Son Fils. Et Il exige de nous la même chose, nos 100%, pour opérer à 100%.

Mais pourquoi ? Tout simplement car Il ne veut pas nous voir souffrir. Il sait très bien, que si nous sommes accrochés à quelqu’un ou à quelque chose dans ce monde, plus qu’à Lui, nous finirons toujours par souffrir et la situation aura tendance à s’empirer… et nous, à chuter….

Pourquoi alors souffrir inutilement?...

Revenant à cette femme, elle a, par la suite, CHERCHE où était Jésus, et a dû AFFRONTER le monde de jugement qui l’entourait. Nous pouvons imaginer les regards outrés, les critiques qui fusaient, les «mais pour qui elle se prend, celle-là ?», mais sans se préoccuper du regard des autres, de leur jugement, elle est ENTREE chez le pharisien.

Elle apportait un vase d'albâtre plein de parfum, et se tint derrière, aux pieds de Jésus. Elle pleurait; et bientôt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les baisa, et les oignit de parfum.

Sans aucun mot, elle se plaça derrière Jésus car elle n’était pas digne d’être devant Lui ou de croiser Son regard. Et là, sans un seul mot, elle s’est exprimée, S’EST HUMILIEE, s’est rendue à Jésus en manifestant son infinie reconnaissance et amour.

Ah quel Jour pour elle!

Jour où elle se livra corps, âme et esprit, jour où elle avait tout préparé, minutieusement, pour rencontrer le Seigneur!

Lorsqu’une personne se déverse ainsi en véritable sacrifice devant Dieu, sans regarder ni écouter ceux qui vont même essayer de remettre en cause son attitude ou de la critiquer, comment pourrait-Il être insensible face à cela?

Cette personne reste marquée dans la mémoire de Dieu, comment pourrait-Il l’oublier?

Tant et si bien qu’elle a fini par être merveilleusement honorée par le propre Seigneur Jésus. Souvenons-nous bien, n’est-ce pas elle et l’autre Marie, qui ont été les premières à voir notre Seigneur ressuscité (cf. Matthieu 28)?

Dimanche 17 AVRIL 2011 à 10H00

100% au Cénacle!

Aujourd’hui, la question est:

Quelle sera la valeur de notre parfum?